août 23, 2018

FIP

by Hugo Trial in

Un FIP est un Fonds d’Investissement de Proximité. Ce véhicule permet de défiscaliser une partie des sommes investies en respectant certaines conditions notamment géographiques.

Pour bénéficier de l’appellation FIP, les fonds d’investissement doivent être composés d’au moins 70 % de titres de PME régionales non cotées, dont 40 % à l’occasion d’une augmentation de capital et au moins 40 % de jeunes entreprises de moins de 8 ans. Le reste de la composition du portefeuille comprend des valeurs librement choisies par le gestionnaire du fonds (actions, obligations…).

Ensuite, pour qu’une entreprise soit éligible au sein d’un FIP, elle doit respecter les critères suivants :

  • avoir son siège dans un pays de l’Espace économique européen hors Lichtenstein,
  • employer moins de 250 salariés,
  • être assujettie à l’impôt sur les sociétés,
  • exercer la plus grande partie de son activité dans la zone géographique choisie par le fonds.

Vous réduisez vos impôts, l’année suivant la souscription, de 18 % de l’investissement (38% pour les FIP « Corse »), frais d’entrée inclus, pris en compte dans la limite de 12 000 euros pour un célibataire et de 24 000 euros pour un couple. Soit un gain maximal respectif de 2 160 (12 000 x 18 %) et de 4 320 (24 000 x 18 %) euros. Attention, les FIP entrent dans le calcul du plafond global des niches fiscales de 10 000 euros. Au bout de cinq ans, la plus-value est exonérée d’impôt, mais reste soumise aux 17,2 % de prélèvements sociaux.