octobre 4, 2018

L’oeil de Colbert du 17 Septembre 2018

by Hugo Trial in Non classé

L’essentiel :

Marchés : les marchés émergents sont toujours en difficulté car le climat des investisseurs est mauvais dans ces zones. Cependant, les annonces de Trump concernant la Chine ont permis de calmer le jeu et de redresser la barre en fin de semaine.

Etats-Unis : la FED a sorti son livre Beige et c’est plutôt encourageant. La croissance a été plutôt contenue en août mais les perspectives court terme semblent être toujours positives. Le chômage devrait encore reculer ce qui devrait entrainer de l’inflation et donc de nouvelles hausses des taux d’intérêt. Attention toutefois car les entreprises sont toujours préoccupées par l’évolution de la politique commerciale des Etats-Unis.

Zone euro : le chômage continue de reculer mais dans des proportions assez faibles. En effet, la baisse n’a été que de 0,4% en 2nd semestre par rapport au 1er trimestre 2018. La France voit son chômage reculer de 0,1% seulement. A noter que l’évolution des salaires est positive puisque sur un an glissant, l’augmentation a été de 2,3% par travailleur.

 

A la loupe : divergence sur les différents marchés actions

Depuis le début de l’année, nous constatons que les marchés américains se portent très bien avec une hausse de 9% pour le MSCI USA alors que l’Europe et surtout le Japon et les émergent sont en net recul (-7%).

Cette meilleure performance des Etats-Unis a des fondements économiques indéniables comme en atteste les profits des entreprises américaines qui ont augmentés de +23% en 2018 et qui devraient encore augmenter de +10% en 2019. Dans le même temps, en Europe, les profits ont augmentés mais de façon plus contenue : 9% en 2018 et sûrement la même chose en 2019.

A la lecture de ces éléments, deux possibilités :

  • Les Etats-Unis finissent par décrocher en raison de risques bien identifiés : élections de mi-mandat en novembre, escalade de la guerre commerciale… Les investisseurs seraient alors tentés de prendre leurs profits et les marchés américains décrocheraient.
  • L’Europe et les autres zones emboitent le pas des Etats-Unis avec des négociations budgétaires en Europe (notamment pour l’Italie) qui seraient positives, un Brexit qui trouverait une solution acceptable par tous, une diminution ou une stagnation des matières premières dont bénéficieraient les pays émergents, le gouvernement chinois qui adopterait une politique beaucoup plus accommodante…

Une fois de plus, chez HiColbert nous envisageons toutes les possibilités pour que nos clients prennent les bonnes décisions. Nous vous présentons des faits et des hypothèses afin de vous permettre d’atteindre vos objectifs !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *